epi Accueil > Au menu > Articles > Les bienfaits et vertus du romarin

Les bienfaits et vertus du romarin


romarin_bienfaits

Incontournable dans la cuisine méditerranéenne, le romarin est réputé pour ses nombreuses vertus, et ce depuis l'Antiquité! Découvrons toutes ses propriétés et ses bienfaits sur notre organisme.


Un peu d’histoire...

Le romarin (rosmarinus officinalis) est un petit arbrisseau originaire du bassin méditerranéen. Son nom provient du latin ros marinus qui signifie "rosée de mer". On trouve le romarin à l’état sauvage dans les garigues et les terrains calcaires du sud de la France. Cette plante, très utilisée dans la cuisine méditerranéenne, était déjà connue dans l’Antiquité.

Dans l’Egypte Antique, on déposait des brins de romarins dans les tombes des pharaons afin de fortifier leur âme avant leur passage dans l’autre monde. Les Grecs quant à eux confectionnaient des couronnes à l’aide de rameaux de romarin : la plante était censée améliorer leur mémoire. Enfin, d’une manière générale, on attribuait au romarin des vertus purificatrices et fortifiantes.


Que contient le romarin ?

Le romarin contient un certain nombre de substances actives, qui lui confèrent de nombreux bienfaits. Parmi elles se trouvent :

  • Des flavonoïdes, des composés antioxydants qui luttent contre les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules.
  • Des diterpènes, des substances qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes.
  • Des acides phénols (dont le rosmaridiphénol), qui ont une action diurétique.
  • De l’huile essentielle (entre 1 et 2.5%)



Les bienfaits et propriétés du romarin

Le romarin est réputé pour ses vertus digestives et détoxifiantes. Il permet de stimuler la sécrétion de bile et facilite ainsi la digestion. En phytothérapie, on utilise le romarin pour traiter les troubles hépatiques et gastro-intestinaux.

Consommé en infusion, le romarin possède des propriétés stimulantes et fortifiantes. Il est particulièrement approprié pour renforcer son organisme pendant l’hiver, traiter une fatigue passagère ou soulager les troubles du système respiratoire.

Le romarin peut également soulager migraines et maux de têtes grâce à son action anti-inflammatoire. Pour prévenir ou traiter le mal de tête, on recommande d’infuser 2 g de romarin dans 15 cl d’eau bouillante pendant 10 minutes ou bien de l’inhaler. Pour préparer une inhalation, faire bouillir une poignée de romarin dans un litre d’eau. Verser dans un grand bol, se couvrir la tête avec une serviette puis respirer les vapeurs jusqu’à ce que la douleur se dissipe.



L’huile essentielle de romarin

Il existe 3 sortes d’huile essentielle de romarin. Leur nom est donné en fonction du principe actif qui prédomine.

  • Le romarin à cinéole qui possède des propriétés expectorantes et stimulantes
  • Le romarin à camphres qui agit principalement sur le système neuromusculaire
  • Le romarin à verbénone qui est recommandé contre les troubles digestifs et hépatiques. A forte dose, elle est neurotoxique.

Ces huiles essentielles possèdent de nombreuses propriétés : detoxifiantes, antiseptiques, antirhumatismales, contre les affections du système respiratoire... Elles peuvent également être efficaces pour traiter la migraine. Il est recommandé de respecter la dose de 2 gouttes par jour, et de réserver l’huile essentielle de romarin à un usage externe (massage, lotions, bains...)


> Où acheter de l’huile essentielle de romarin BIO ?


Contre-indications

Les huiles essentielles contiennent de puissants principes actifs et sont contre-indiquées chez les femmes enceintes et les jeunes enfants.

Consommée en excès, l’huile essentielle de romarin peut s’avérer toxique et provoquer des malaises épileptiques.





Suggestions d'articles