epi Accueil > Dans l'assiette > Cuisine saine > Quelle huile pour quelle utilisation ?


Quelle huile pour quelle utilisation ?


huile_olive
Olive, tournesol, argan, noix, colza...les huiles occupent une bonne partie du rayon épicerie. Parmi les nombreuses variétés, il y a de quoi se sentir perdu ! Apprenez à choisir les meilleures huiles, celles que l’on peut cuire ou celles à réserver aux crudités. Mode d’emploi pour devenir un(e) vrai(e) spécialiste des huiles !



L’huile d’argan

L’huile d’argan est préparée avec les fruits issus de l’arganier. Cet arbre pousse en abondance dans les zones arides du Sud marocain. Le fruit de l’arganier, l’argan, est très fruité. Il donne à cette huile une jolie couleur miel-orangée. L’huile d’argan est appropriée pour les plats aux goûts prononcés comme les poivrons grillés, les taboulés, le mouton, mais aussi des fromages comme le fromage de chèvre.


L’huile d’arachide

L’huile d’arachide est une huile originaire d’Amérique du sud. Elle est fabriquée à partir d’arachides (cacahuètes) qui sont broyées puis pressurées. Le goût de cette huile est relativement neutre ; sa couleur a des aspects dorés. On utilise principalement l’huile d’arachide pour préparer des beignets ou des frites. A la poêle, on peut également y faire revenir des légumes, viandes ou volailles.


L’huile de colza

L’huile de colza est obtenue à partir de graines de colza, des petites fleurs jaunes qui poussent dans les campagnes. Elle est extraite des graines qui sont broyées puis réduites en farine. Après le tournesol, cette huile est la plus consommée en France. Très complète d’un point de vue nutritionnel, elle est une très bonne source d’Omega-3. Son goût peut rappeler la noisette ; son aspect est doré. Les avis divergent sur son utilisation à chaud; par prudence il est déconseillé de la cuire. L’huile de colza est parfaite pour préparer des mayonnaises et des vinaigrettes. On peut également l’utiliser en filet sur des poissons ou des pâtes.



L’huile de noix

L’huile de noix est obtenue à partir de cerneaux de noix pressés délicatement. On dénombre 3 qualités : l’huile de noix raffinée , qui est extraite mécaniquement à partir de noix non-comestibles ; l’huile vierge de noix, qui provient uniquement de noix de qualité ; enfin, l’huile de noix pure, qui est un mélange d’huile de noix raffinée et d’huile vierge de noix. Il faut bien évidemment privilégier l’huile vierge de noix, qui présente les meilleurs apports nutritionnels. Le goût de l’huile de noix est prononcé ; sa couleur est ambrée et peut parfois avoir un aspect verdâtre. Cette huile est utilisée pour accompagner les plats relevés. Elle est particulièrement adaptée à des salades d’endives ou des salades au bleu. On peut également l’utiliser en filet pour rehausser la saveur de plats de légumes. Enfin, comme cette huile supporte la cuisson, elle peut apporter une saveur intéressante aux cakes salés.


L’huile d’olive

L’huile d’olive est réalisée à partir d’olives noires, très souvent originaires d’Italie, d’Espagne ou du Maghreb. Les olives sont broyées puis pressurées afin d’extraire leur jus. Pour bénéficier d’une huile de qualité, il faut privilégier l’huile d’olive vierge extra. L’huile d’olive présente un aspect jaune-vert ; son goût fruité est prononcé et très agréable. Incontournable, cette huile est parfaite pour mettre en valeur des salades composées. Sa saveur rappelle irrésistiblement le soleil de la Méditerranée. On peut également l’utiliser pour relever des marinades de poisson ou des ratatouilles.


L’huile de tournesol

L’huile de tournesol est préparée à partir de graines de tournesol broyées. Son goût est neutre ; sa couleur est jaune pâle. Cette huile supporte les hautes températures, par conséquent, elle est un vrai allié pour faire rissoler et colorer les aliments. L’huile de tournesol peut également être utilisée pour faire revenir des légumes, des poissons, faire griller de la viande ou en pâtisserie.



L’huile de pépins de raisin

L’huile de pépins de raisin est confectionnée à partir de pépins de raisin broyés. Son aspect est transparent et son goût est neutre. Cette huile s’accommode avec tout ! Elle convient aussi bien pour la préparation de vinaigrettes que pour la cuisson à la poêle ou au four, les assaisonnements de viandes et poissons, sans oublier la réalisation de pâtisseries.


L’huile de lin

L’huile de lin est élaborée à partir des graines de lin. Particulièrement riche en Oméga-6 et en Oméga-3, on l’utilise aussi bien en cuisine qu’en cosmétique. Sa particularité : elle ne contient pas de cholestérol ! Sa saveur rappelle la noisette, elle s’intègre donc parfaitement dans les salades. A noter que l’huile de lin ne supporte pas la cuisson, il faut donc la consommer crue !


L’huile de chanvre

L’huile de chanvre est fabriquée à partir des graines de chanvre. Celles-ci fournissent une teneur équilibrée en Oméga-3 et en Oméga-6 et sont très riches en vitamine E, un antioxydant majeur. Une cuillère à soupe d’huile de permet de couvrir 83 % des apports recommandés en Oméga-3. En plus de sa richesse nutritionnelle, l’huile de chanvre est l’une des huiles les plus pauvres en graisses saturées. Son léger goût de noisette s’accommode avec toutes sortes de saveurs. Les acides gras de l’huile de chanvre sont fragiles, il faut donc éviter de la chauffer.


L’huile de cameline

La cameline, également appelée "sésame d'Allemagne" ou "petit lin" est une plante appartenant à la famille des crucifères. L’huile de cameline a une couleur jaune d’or et est très fluide. Particulièrement riche en Oméga-3, sa consommation permet d’équilibrer le rapport Oméga-3/Oméga-6, qui doit idéalement se situer entre 1 et 4. On peut l’utiliser comme une huile d’assaisonnement pour remplacer l’huile de lin ou de colza. C’est une huile fragile qui ne supporte pas la cuisson, il est d’ailleurs recommandé de la conserver au frais.


L’huile de coco

Elle est une huile végétale fabriquée à partir de l’albumen séché de la noix de coco, que l’on nomme également coprah. On utilise l’huile de coco aussi bien dans le domaine cosmétique que dans l’alimentation. Très riche en acides gras saturés et en acide laurique, elle permet notamment de renforcer le système immunitaire. Autre atout : elle ne produit pas de composés toxiques lorsqu’elle est chauffée. Elle est donc à privilégier pour la cuisine. A noter que l’huile de coco est naturellement solide à température ambiante, et qu’elle se liquéfie à partir de 20°C.

Important : privilégiez l’huile de coco vierge, extraite à froid. Non raffinée, elle présente une légère odeur de noix de coco, contrairement à l’huile de coco désodorisée, qui est certes moins chère, mais également moins saine.









Suggestions d'articles










AILLEURS SUR LE WEB

loading...